Quels sont les impacts du coronavirus sur le marché de l’art ?

by

De nombreux secteurs d’activités ont reçu un coup de frein suite à l’apparition du coronavirus. Le marché de l’art, ne fait pas exception à la règle, puisqu’il représente l’un des marchés les plus influents au monde. Comment le coronavirus a bouleversé la vie culturelle et le marché de l’art ? Lisez cet article pour en savoir davantage.

Une vie culturelle menacée

Très souvent, on remarque que la vie culturelle n’est pas au centre des préoccupations. Elle constitue en effet, un élément non prioritaire pour la grande partie des pays occidentaux. Cette période difficile accentue encore plus la donne, car l’art est visiblement la dernière chose à laquelle pensent les autorités politiques.

Cette façon d’agir ou de voir les choses est désastreuse pour la majorité des artistes, des centres culturels, des musées ou encore des galeries d’art. Non seulement elle joue un rôle important dans l’économie locale, la vie culturelle à également un rôle moral très précieux. Il ne faudrait pas oublier que l’art répond à tous nos besoins que ce soit de beauté ou d’amour.

La hausse importante des prix sur le marché de l’art

Le marché de l’art peut-il survivre à cette crise ? Voilà l’une des questions les plus importantes qu’il faut se poser. L’accessibilité à un centre artistique peut coûter des fortunes en ces temps-ci. Cela s’explique par le fait que le gouvernement n’autorise qu’un petit groupe dans les lieux publics.

Déjà, la majorité des galeries ont été contraintes de fermer leurs portes pour empêcher la propagation du virus et respecter le protocole sanitaire. Tout ce qui concerne « évènement » a été repoussé à des dates ultérieures. Cela provoque donc, l’absence de visiteur qui entraine le limogeage de certains employés.

Pour pallier ces problèmes, l’on est obligé d’augmenter le prix des œuvres d’art sur le marché afin d’avoir une bonne autonomie qui pourrait aider à faire face à la crise.

 

By